Journal - Voyages, voyages

Dernière mise à jour : 22/11/2021 Parque de calbercon Cantabria
Photo
Aller au contenu

Journal

Plus de mise à jour depuis la fin de l"année 2019, pourquoi?  Tout simplement parce que je n'ai pas eu l'occasion de visiter grand chose depuis cette période, ensuite, est arrivé le Covid-19 qui nous tous bloqué. Nous sommes le 28 avril et, si tout va bien, nous pourrons à nouveau bouger après le 11 mai, soit dans une dizaine de jour. Bouger, oui, mais comment et où. Mais aussi, ne prendrons nous pas des risques de recontamination, devons nous nous attendre à une nouvelle vague du Covid-19 et un nouveau confinement? Quid des vacances pour ceux qui y ont droit bien sûr. Quant à ceux qui comme moi veulent changer de pays pour voyager, comment cela va t'il se passer. Des bruits de couloir, des rumeurs des on-dit, tout et son contraire, un jour on ne pourra se dépacer que dans le même département, le lendemain dans la même région, on ne sait plus à quel saint se vouer. Autre abération, les gens qui comme moi vivent dans un camping-car, comment doivent ils faire pour se réapprosionner en eau, vider les toilettes chimiques, et les eaux sales quand les gouvernements des divers pays décident de fermer les campings et les aires de service. Personnellement, j'ai besoin d'un endroit adéquat et prévu pour effectuer les vidanges, je vis dans mon camping-car mais ne fait pas partie des gens du voyage, sans vouloir critiquer bien entendu. Cet après-midi, le premier ministre présentera le plan de déconfinement du gouvernement. En espérant que ce soit le bon. J'y reviendrai. Personnelement, je dois me rendre en France au plus tard le 24 mai, prise de sang et rendez-vous médicaux.

1er mai
Le confinement se fera par étape et je ne sais pas si je pourrai revenir en Espagne avant le mois de septembre. Et même si je pouvais circuler en France normalement, ce qui ne sera pas le cas, je ne pourrai sans doute pas circuler en Espagne car les déplacement sont limités à la région du domicile. Bien sûr, je n'ai pas de domicile en Espagne. Les normes vont encore changer cest certain et, peut être dans le mauvais sens car il y de fortes chances pour que le virus reprenne de la vigueur lors du déconfinement, les Français ne sont pas parmi les plus disciplinés, il suffit de voir le nombre de personnes qui empruntent le RER à Paris pour comprendre. Pas ou peu de masques, pas de distances de sécurité, tout ce qu'il faut pour donner le champ libre à ce virus. A voir le 18 mai après que le gouvernement ai fait le point sur les 7 premiers joujours.

5 mai
Une date assez difficile pour moi, Michèle aurait 67 ans aujourd'hui. Toujours confinés, la température est montée à 25°, sahant que nous sommes à une altutude de 600 mètres, c'est très bien; pour moi, c'est parfait, je n'aime pas trop les fortes chaleurs. De bonnes nouvelles quant au procès contre l'épouse mon ex beau-fils, une surprise les attend, une surprise à laquelle ils ne s'attendaient sûrement pas mais, qui est une garantie pour moi.Dans 13 jours, je prendrai la route du retour vers la France, j'espère d'ici là avoir la confirmation de cette surprise. Ils recevront eux, la signification de cette surprise et je pourrai mettre en route la machine à sous. Il y a plus de 3 ans que j'attends le remboursement de la somme que je leur ai prêtée pour une durée initiale de 6 mois. Actuellement plus de 5000 euros d'avocats et huissier et, ça n'est pas fini. Mais, la somme à récuperer vaut ces dépenses. j'apprends à 69 ans, que quand il s'agit d'argent, il n'y a plus d'amis. Michèle me l'avait dit avant de mourrir, "tu verras, quand je ne serai plus là, beaucoup viendront te demander de l'aide". Je m'en doutais, mais je n'imaginais pas qu'un ami de plus de trente ans, un ami que je considérait un peu comme un de mes fils, un ami qui est devenu mon beau fils durant près de 10 ans me le ferait, et pourtant...
La vie nous réserve bien des surprises et, pas toujours des bonnes.

18 mai
J'ai quitté Illescas, un premier arrêt à Lerma où j'ai passé le nuit, ensuite le 19 direction Bilbao où je suis resté 4 jours. j'ai passé la frontière Française sans  aucun problèmes le samedi vers 19 heure. Arrivée à Bordeaux vers 22h45. Prises de sang, ophtalmo, il y aura encore l'hématologue et enfin le dentiste. Malheureusement, la frontière espagnole ne sera ouverte aux touristes qu'à partir du 1er juillet, me voici donc condamné à rester en France jusqu'à la fin juin. A partir du 2 juin, on peut à nouveau circuler normalement dans le pays, je vais essayer de visiter des villes et villages que je n'ai pas encore vu. J'ai fait l'aquisition d'un robot de cuisine Magimix, ça me facilitera la vie pour cuisiner, en effert, dans un camping car, les feux de la gazinière sont fort raprochés les uns des autres, quand on veut cuire des légumes, de la viande et des pommes de terre, les trois ensemble ça pose vraiment un problème, ce robot permet justement de cuire trois ingrédient differents ern même temps.
Je vous en dirai plus long une prochaine fois.

19 juillet
Nous sommes installés à Santander depuis le 10 juillet, une grande ville dans le nord de l'Espagne à 433 km de Bordeaux.
Le climat est différent, moins chaud et plus d'air. Nous sommes en bordure de l'océan Atlantique. Un appartement de 100 m2, 3 chambres un grand salon salle à manger et à 50 mètres, j'ai trouvé un parking au mois. Plus besoin de la clim la nuit, ni la journée, on ouvre la fenêtre et on a de l'air frais. Un peu bruyant la nuit, mais avec les bouchons ça passe très bien. Pour avoir accès aux services des opérateur de téléphonie et d'internet, il est indispensable de demander à la police nationale un document NIE. En lisant ce que représente ce type de document, je doute qu'il me convienne, il semble que ce n'est valable que si on reste maximum trois mois en Espagne. je m'adresserai au consulat pour voir ce qu'il en est et quelles sont les formalités pour rester plus longtemps .

23 septembre
j'ai omis de dire que j'avais revendu le camping car et acheté une voiture, je l'ai depuis le 4 juillet le camping car devenait inutile puisque je suis installé définitivement à Santander et, officiellement  résident en Espagne. Je croyais qu'avec le document de résident tout était régle, mais non, il me faut toujours ce NIE typique à l'Espagne qui me permettra d'ouvrire un compte en banque et d'accéder à d'autres formalités telles que la carte de sécurité sociale, le téléphone et un tas d'autres choses. J'ai de nouveau envie de visiter des villes et villages et, il y en a des très beaux ici aussi. Il n'est pas utile de se déplacer à des centaines de kilomètres pour trouver de beaux endroits à visiter. J'en ai trouvé deux déjà et ils sont sur le site. j'en ai encore 4 ou 5 en réserve mais, je pense que je vais les visiter seuls, Eunice n'est pas trop attirées par ce genre de visite.

28 janvier 2021
Une année de plus, j'approche des 70 ans, il y a 20 ans, je n' aurais pas imaginé arriver maintenant. J' ai déménagé, je vis maintenant à Quijas, un petit village à environ 30 km de Santander. Ici, il fait calme, pas ou peu de circulation. Contrairement à la France, la fibre est installée dans le moindre petit village, je suis connecté à 1 GB. Nus avons passé plusieurs jours sous la pluie, maintenant il y a du soleil et aujourd'hui, on nous promet 18°. Depuis le 24 novembre, j'ai un chien, un Lhassa Apso, une race de chien terrier Thibétain, il est noir avec quelques tâches blanche, blanches quand il ne se promène pas dans la  boue bien sûr.
Depuis que je l'ai, je marche beaucoup plus, je fais en moyenne  4 km par jour. Pour certains, celà peut paraître peu, mais pour moi qui ne marchait pas beaucoup avant, c'est un grand pas si on peut dire, c'est même plusieurs pas.
Nous sommes toujours confinés, ici en Cantabria nous pouvons voyager dans toute la région, ce n'est pas le cas partout. Là où habite P atrick, il ne peut pas sortir de sa ville. Il y a un couvre feu, mais seulement de  22 heures à 6 heure. En France, ce couvre feu commence à 18 heure.
Nous avons fêté Noël à Quijas avec la soeur et la nièce de ma compagne, idem pour le nouvel an. Elles ont dormi ici, j'ai 3 chambres. l'appartement est un duplex de 120 mètres carrés, il y a deux salles de bain dont une équipée d'une baignoire avec "jacuzzi". J'ai également un garage privé, le tout pour la modique somme de 485 Euros par mois.

6 février 2021
Le confinement s'est réduit à la ville où on habite. Aujourd'hui, nous avons de la chance, le soleil est présent pour l'anniversaire d'Eunice. Nous mangerons au restaurant, à la terrasse puisqu'ils ne peuvent pas servir en salle. Je me suis fait plaisir avec l'achat d'un mini drône, 245 grammes. J'espère pouvoir l'utiliser rapidement pour pouvoir enrichir mon site.
Au repas ce midi, du cochonet pour 4 personnes.
Le virus continue à s'éparpiller, il a muté, au Brtésil, en Angleterre et encore un autre pays. Ces variantes sont plus rapides les unes que les autres.
Il existe actuellement un vaccin mais, non recommandé suivant les pays au plus de 55 ou 65 ans. Quand sortiront nous de cette merde. Sans compter que les gouvernements de tous les pays ne savent plus comment gérer cette crise mais, dans quasi tous les pays la gestion est à peu près semblable avec quelques variantes sur l'ouverture de certains commerces ou pas, le couvre feu ou pas. Par exemple en Cantabria où je vis maintenant, les restaurants peuvent servir en terrasse, ce n'est pas le cas aux Pays Basques où ils sont fermés. Je ne voudrais pas être à la place des gouvernants à l'heure actuelle, les critiques volent tous azimuts, surtout sur les réseaux sociaux.

28 février 2021

le 25, j'ai pris possession d'un scooter Suzuky Burgman 650 acheté d'occasion à Santander. Ca me manquait la moto, j'avais arrêté en raison de mes prolèmes de dos, mais je ferai avec, un anti douleur si c'est trop fort et ça devrait passer. J'ai fais instaler un tracker, bien qu'ici, le vendeur m'ai garanti que les vols étaient très rares, bien sûr, à Madrid ou dans le sud, c'est différent.
Pour me rendre en France, le 20, j'au dû faire faire un test Covid, il s'est révélé négatif, je fais très attention et respecte les consignes de sécurité. Quoi qu'il en soit, au passage de la fontière, on ne m'a rien demandé, il y avait bien des gendarmes, ils dirigeaient les voitures à gauche vers un poste de contrôle, quand mon tour est arrivé, le gendarme en service à la barrière de péage où je me trouvais, m'a fait signe de circuler, en dehors du fait que je sais grâce au test que je suis négatif, il ne m'a pas servi à la frontière. Pas de problèmes non plus au niveau de la leucémie, elle se porte bien pour le moment, pourvu que ça dure. Nous sommes toujours confinés au village ou à la ville où on habite, il se pourrait que vers le 15 mars, nous puissions nous déplacer dans les villes voisines.
Petite anecdote concernant les contrôles, en revenant de France, je me suis trompé d'une sortie sur l'autoroute et suis donc sorti pour reprendre l'autoroute dans le bon sens, arrivé à un  rond point, j'étais en Espagne, un contôle de police, encore une fois, les voitures devant moi se sont faites contrôler, et moi, la police m'a fait signe d'avancer sans rien me demander, sans doute, parce que je suis encore immatriculé en France. Demain, Eunice se rend une semaine chez sa soeur à Santander, j'en profiterai pour rouler un peu ave c la moto pour me réhabituer, il y a en effet plus de 3 ans que je n'ai plus piloter un deux roues, avant de prendre un passager, il est donc utile de bien reprendre ce véhicule qui fait quand même plus de 270 kg en main.

23 juin 2021

Nous sortons de la crise Covid mais, pour combien de temps. Je suis resté 4 mois sans rien écrire ni poster, toujours le Covid, pas beaucoup de possibilités de voyager. J'ai posté ce jour une vidéo faite en 2018 je crois, il s'agit d'un voyage en camping car vers Cadix. Depuis plusieurs mois, je n'ai pas fait de photos, en tout cas pas pour publier. Nous pouvons voyager depuis le mois de mai. Il se trouve qu'en mai, j'avais des rendez vous médicaux en France. J'en ai profité une fois ces rendez vous expédiés, pour me rendre en Belgique voir mes enfants et petits enfants enfin, ceux qui étaient présents. Ensuite, je suis parti vers Barcelone où j'étais censé acheter des figurines de crêche pour le père de l'amie d'un de mes fils. Bien entendu, ils ne s'étaient pas suffisament renseignés et ne savaient pas que le fabricant ne vendait pas aux particuliers; je l'ai appris en faisant ce qu'ils auraient dû faire avant de me demander d'y aller, tout simplement téléphoner. Je suis rentré à la maison après un jour de repos sur place, total de la balade, 5000 km, petite précision, tout ça avec ma moto. Ce fut malgré tout un plaisir, quoique mon aîné ne considère pas ça comme une moto, pour moi, j'ai fait un voyage parfait dans un grand confort et, avec une grande bagagerie pour ce type de véhicule. Je ne sais pas quand je publierai de nouveau, j'espère pouvoir aller vers le sud incessament, en voiture, car je n'irai pas seul et ma compagne ne semble pas trop apprécier la moto.




Retourner au contenu